Victor Hugo, Ruy Blas


Quatrième de couverture :
Le héros de ce drame romantique, Ruy Blas, déploie son intelligence et son éloquence, tant pour dénoncer et humilier une oligarchie accapareuse des biens de l'État que pour se montrer digne d'aimer la reine d'Espagne. Mais cette voix du peuple, éprise de justice, éclairée par l'amour, est prisonnière d'une livrée de valet et d'un maître attaché à perdre la réputation de la reine en lui donnant « son laquais pour amant ».

Auteur :
Victor Hugo est un poète, dramaturge et romancier français romantique du XIXe siècle. Il est souvent considéré comme l'un des plus grands écrivains français. Il s'engage également dans la politique de son temps et s'exile d'ailleurs pour des raisons politiques une partie de sa vie.

Mon avis :
Il semblerait que j'ai du mal avec Hugo en ce moment... Déjà avec L'Homme qui rit j'avais dû m'accrocher pour suivre, là ça a été encore plus difficile. J'ai l'impression de ne pas avoir compris toute l'intrigue : trop de personnages, trop de déguisements... Le contexte de la pièce est également très compliqué à suivre quand on n'a pas les connaissances historiques nécessaires, je n'avais pas eu cette impression avec Hernani ou même Lucrèce Borgia.

Malgré ces points négatifs et mon manque de compréhension de l'histoire, je me suis laissée porter par la pièce et par le style de Victor Hugo. Ce n'est donc pas vraiment un livre que je regrette d'avoir lu mais je n'en garderai pas vraiment de souvenir faute de l'avoir compris. J'espère le relire un jour pour le comprendre...

Commentaires

  1. Merci, je tenterais d'abord Hernani alors ! Parce que j'ai pas envie de prendre le risque d'être larguée ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire