Druon Maurice, Les Rois Maudits, tome 1, Le Roi de fer


Auteur : Maurice Druon
Titre : Les Rois maudits, tome 1 : Le Roi de fer
Année : 1955

Quatrième de couverture : Le Roi de fer, premier volume du cycle, a pour figure centrale Philippe IV le Bel, roi d’une beauté légendaire qui régnait sur la France en maître absolu. Tout devait s’incliner, plier ou rompre devant l’autorité royale. Mais l’idée nationale logeait dans la tête de ce prince calme et cruel pour qui la raison d’Etat dominait toutes les autres.
Sous son règne, la France était grande et les Français malheureux.


Mon avis : 

Ce livre me faisait très envie depuis quelques temps, et pas seulement parce que le bandeau placé en évidence par le Livre de poche parle de Game of Thrones, la preuve j'ai ce tome dans ma wish list depuis plus longtemps que la saga de GRR Martin ;) Pour moi Les Rois maudits, c'était tout une atmosphère que j'avais beau ne pas connaître, elle me semblait tout de même fascinante. Un tome plus tard, je suis toujours de cet avis.

Le style de ce roman est particulièrement intéressant car il est très classique et élaboré, ce qui permet déjà de se sentir quelques dizaines d'années en arrière (on arrivera petit à petit au XIVe siècle, un peu de patience). J'ai trouvé que son style permettait vraiment d'entrer dans l'histoire car il change de la facilité à laquelle nous sommes habitué, il oblige le cerveau à se concentrer un peu plus, tout en restant très aisément compréhensible par tous. Ne partez pas en courant, ce n'est pas de l'ancien français loin de là !

Dans ce roman, tous les personnages que l'on peut croisé sont historiquement réels, sauf erreur de ma part. Plusieurs catégories sociales sont représentés que l'on croise à tour de rôle dans différentes intrigues qui se retrouvent toute dans l'intrigue principale qu'est le procès des templiers qui conduit à la malédiction qui pèsera sur la famille royale, mais aussi très vite celui des belles-filles du roi accusées de tromper leur mari. Ici, tout est affaire de complot, de trahison, d'argent aussi beaucoup. C'est pourquoi les différentes intrigues se mêlent. Je crois que les deux personnages que j'ai le plus appréciés sont le jeune italien Guccio qui m'a bien fait rire et Isabelle la reine d'Angleterre, même si j'ai un peu de mal à cerner son caractère. En tout cas, la grande multiplicité des personnages n'empêche pas Druon de les développer suffisamment.

Tous ces éléments contribuent à nous faire entrer dans cette fameuse ambiance, celle des Rois maudits à part entière. Je ne trouve pas qu'elle soit réellement comparable à celle de Game of thrones d'ailleurs même si je ne suis sûrement pas assez avancée dans les deux séries pour en juger. Alors, c'est plutôt un argument de vente ou une véritable similitude pour vous ? Je me suis en tout cas bien plu dans cette univers à la fois historique et mythique d'une période relativement méconnue l'histoire de France.

Ainsi, j'ai beaucoup apprécié ce premier tome de la saga. Il s'agit d'un roman historique à la fois magnifiquement bien écrit et accessible à tous. Il me donne vraiment envie de me pencher plus sur ce genre quand j'en aurai l'occasion et surtout je continuerai la série avec grand plaisir dés que possible.

Commentaires