Jules Verne, Michel Strogoff


Auteur : Jules Verne
Titre : Michel Strogoff
Année : 1876

Quatrième de couverture : 
Les provinces sibériennes de la Russie sont envahies par des hordes tartares dont Ivan Ogareff est l'âme. Ce traître, poussé par une ambition insensée autant que par la haine, projette d'entamer l'empire moscovite ! Le frère du tsar est en péril à Irkoutsk, à 5 523 kilomètres de Moscou et les communications sont coupées. Comment le prévenir ? Pour passer, en dépit des difficultés sans nombre et presque insurmontables, il faudrait un courrier d'une intelligence et d'un courage quasi surhumains. Le capitaine Michel Strogoff est choisi et part, porteur d'une lettre du tsar, en même temps qu'une jeune Livonienne, la belle Nadia, et que deux journalistes, l'anglais Harry Blount et le Français Alcide Jolivet...

Mon avis : 

J'ai lu très peu de Jules Verne et j'avoue que je me souviens d'encore moins... Celui qui m'a le plus marquée est sûrement Le Tour du monde en 80 jours mais c'est surtout parce que j'en ai vu plusieurs adaptations (mais si, vous savez : Je fais le tour du monde en 80 jours... ♫). J'aime beaucoup le XIXème siècle, je me devais donc de découvrir cet auteur avec un regard plus adulte.

J'ai choisi de lire Michel Strogoff car je savais peu de choses de l'histoire ce qui est un plus pour moi dans un roman de ce genre mais aussi parce que j'aimais beaucoup le cadre de la Russie sibérienne dans lequel il se déroule. C'est une région qui aide vraiment à se sentir dépaysé, ce que j'ai beaucoup apprécié. J'avais vraiment l'impression de partir moi aussi à l'aventure.

Le style de Jules Verne est très fluide et facilement lu même s'il est ponctué de nombreuses descriptions. Celles-ci permettent de mettre en place la situation mais aussi le paysage pas toujours agréable dans lequel évoluent les personnages, et donc contribuent au dépaysement du lecteur. Pour accompagner le texte, des illustrations sont aussi présentes, les gravures des éditions d'époque sont vraiment magnifiques et c'est un plaisir de les retrouver dans les éditions d'aujourd'hui. Cela permet parfois de mieux se figurer une scène.

Dans ce roman, Michel Strogoff est envoyé en mission secrète par le Tsar au secours de son frère et doit donc évoluer incognito. Pour cela, sa rencontre avec la discrète mais intrépide Nadia lui est très utile puisqu'elle permet de consolider son identité fictive. C'est un plaisir de trouver un personnage féminin fort dans une oeuvre de cette époque. J'ai beaucoup apprécié ce personnage car elle sait rester à sa place par rapport au secret de Michel Strogoff qu'elle même ignore, tout en étant prête à tout pour aider les autres, que ce soit Michel lui-même, sa mère ou tout autre individu rencontré sur leur chemin. Les deux autres personnages les plus importants du livre sont les deux journalistes Harry Blount et Alcide Jolivet qui ajoutent une pointe d'humour à l'intrigue par la course au scoop à laquelle ils se livrent entre eux, à la fois concurrents et alliés.

L'intrigue en elle-même est passionnante. J'ai eu du mal à lâcher le livre au cours de ma lecture alors qu'il n'est pas si court. Michel Strogoff rencontre toute sorte d'obstacles sur son chemin et, bien que la fin soit évidente pour ce genre d'ouvrage, on ne peut s'empêcher d'avoir peur pour lui à de nombreuses reprises dans l'histoire.

Je vous conseille donc tout particulièrement ce livre si vous voulez découvrir Jules Verne ou si vous ne connaissez pas encore ce titre passionnant de l'auteur.

Commentaires